Charente libre s’engage dans l’opération Déclic

A partir du 10 juillet, Charente Libre rejoint le challenge Déclic, l’opération éditoriale lancée début 2023 ayant pour objectif que toutes les entités du Groupe Sud Ouest s’engagent pour l’avenir de la région Nouvelle-Aquitaine.
La CL propose une série estivale hebdomadaire qui met en lumière les initiatives des Charentais en faveur du développement durable.
Agence Eliette

Une série sur les Charentais qui combattent pour le climat

Alors que les questions climatiques et environnementales n’ont jamais autant irrigué l’actualité, Charente Libre a décidé de mettre cet été en lumière des Charentais qui ne veulent pas rester passifs face à ce bouleversement. 

Charente Libre s’inscrit ainsi dans la démarche du Groupe qui a lancé début 2023 son opération et son manifeste Déclic, avec le slogan “Quelle région voulons-nous laisser à nos enfants ?”. A travers la série « Leur combat pour le climat », la rédaction de  la CL entend créer du débat et de l’interaction avec les habitants de la région et renforcer le lien avec ses lecteurs, ses clients et ses partenaires.

« Parce que nous les rencontrons tous les jours, parce qu’ils sont déjà, ici et là, dans nos colonnes depuis des années, nous avons choisi, tout au long de l’été, de mettre en valeur leurs initiatives, leurs pratiques, leur philosophie. Raconter le présent d’une Charente qui veut s’écrire un avenir non subi est notre mission, et une telle initiative est en cohérence avec la démarche du groupe Sud-Ouest, auquel nous appartenons » explique Ismaël KARROUM, rédacteur en chef adjoint de Charente Libre.

Tout au long de l’été, à partir du lundi 10 juillet, une page hebdomadaire sera consacrée aux précurseurs charentais : ces décroissants d’hier devenus pionniers en sud-Charente, ces agriculteurs qui tentent le pari de l’autonomie alimentaire, ces architectes qui tentent de dessiner les villes de demain, ces ingénieurs qui veulent sauver nos forêts du réchauffement climatique, ces Charentais à qui le monde de demain appartient et qui veulent laisser une douce Charente à leurs enfants.

Le manifeste Déclic sera aussi à retrouver sur charentelibre.fr, avec une déclinaison vidéo de chacun de ces reportages.

À lire aussi